Skip to Content

OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L'AIR INTERIEUR

L’OQAI est coordonné et financé par les ministères et les agences de santé publique et environnementale. Son budget provient donc exclusivement de fonds publics. Il est placé sous la tutelle des ministères en charge de la Construction, du Logement, de l’Ecologie et de la Santé. Ses travaux sont conduits avec le concours :

  • de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) ;
  • de l’Agence nationale de sécurité sanitaire en charge de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES)
  • de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) ;
  • du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) qui en assure la coordination scientifique et la mise en oeuvre opérationnelle depuis sa création en 2001.

L’OQAI organise ses travaux par lieu de vie. Ainsi, les premières études engagées portaient sur la qualité de l’air à l’échelle des logements. Aujourd’hui le champ d’action s’élargit aux écoles maternelles et élémentaires et aux bâtiments de bureaux avec deux nouvelles campagnes nationales. Ces deux campagnes sont conduites en synergie avec deux études européennes multicentriques : le projet SINPHONIE pour les écoles et le projet OFFICAIR pour les bureaux.

Par ailleurs, compte tenu des mutations attendues du parc de bâtiments du fait des exigences en matière d’économie d’énergie, l’OQAI porte désormais une grande attention aux nouvelles questions de qualité de l’air posées par ces bâtiments rendus plus étanches pour être plus performants en énergie.

En complément de ces approches systémiques, l’OQAI réalise de nombreuses études spécifiques sur les polluants. Au coeur de ces travaux, on compte notamment les substances émergentes comme les composés organiques semi‐volatils (biocides, phtalates, retardateurs de flamme bromés, alkylphénols, etc.). Certaines de ces substances seront prochainement étudiées par l’OQAI, pour la première fois à l’échelon national dans les logements et les écoles.

Fichier attachéTaille
BULLETIN_ATELIER_OBSERVATOIRE_DE_LA_QUALITE_DE_L_ AIR_INTERIEUR_110615.pdf1.61 Mo